DGFIP, tout doit disparaître !

LE GOUVERNEMENT CIBLE LA DGFiP
La DG est complice !

Au dire du ministre Gérald Darmanin, nous serions un vivier majeur de suppressions d’emplois. 2 130 suppressions d’emplois supplémentaires sont d’ores et déjà programmées pour 2019 à la DGFIP. Et il ne compte pas ralentir le pas pour les années suivantes, bien au contraire !
Réformes de la fiscalité et des cotisations, de la comptabilité publique, au sein de la sphère foncière et cadastrale, refonte des process de travail dans les services, démantèlement du réseau (restructurations internes) et démembrement (externalisations et privatisations de missions), servent une politique plus globale de transferts de richesses vers les détenteurs de capital. Tout cela vise à la casse et à la marchandisation des services publics, à la liquidation de la Sécurité sociale et à la dégradation des retraites et des pensions.
La DGFIP, avec plus de 90 000 agents et ses missions indispensables à la mise en oeuvre de la solidarité nationale et locale, se retrouve ainsi au cœur du cyclone...

Lire la suite dans la tract ci-joint.

DGFIP, tout doit disparaître !