CAPL mouvement A au 01/09/2017- compte-rendu et déclaration liminaire

Cette CAPL avait pour ordre du jour, la modification du règelement intérieur de cette CAPL (réduction des droits des élus, et de leurs remboursement de frais) et le mouvement local A au 01/09/2017.

Suite à notre déclaration liminaire, la Direction a apporté quelques réponses :
Les fiches de postes et postes à profil ont été limités à la MEEF. La direction reconnaît la publication tardive des appels à candidature.

Selon la Direction, la date tardive de la CAP est liée au mouvement national retardé.

La CGT a demandé de revenir sur le dispositif des RAN fusionnées et aussi bien celles de la RAN de Tourcoing, Roubaix et Armentières que celles Valenciennes, Le Quesnoy et Denain afin de revenir à des RAN à dimension plus humaines. Les conséquences ont été nombreuses pour les collègues (aussi bien au niveau national que local). En effet, la logique de combler une zone déficitaire (avancée par l’administration) n’est pas avérée et ne résout pas la pénurie des postes.

La direction analysera l’effet de la fusion des RAN à l’issue du mouvement et examinera le nombre de vacances et se déterminera avec le directeur pour faire un bilan.

Sur la modification du Règlement Intérieur consécutif à une note de la Direction générale
Pour : Administration
Contre : CGT, FO, Solidaires

Sur le mouvement local proprement dit :
Sur l’ensemble des postes fixes (hors postes direction), l’ancienneté a été respectée, même si une erreur sur les postes Lille Gestion, a généré en cascade plusieurs modifications par rapport au projet publié sur Ulysse59.

Par ailleurs, la CGT a rappelé les difficultés engendrées par l’absence de possibilité de rapprochement interne (RI) sur l’ensemble du département du Nord (notamment entre le 591/592), ce qui peut génèrer des situations personnelles difficiles.

La CGT a demandé plus de transparence concernant les vœux exprimés par les collègues affectés en Direction, les souhaits des collègues ALD et plus de finesse quant aux possibilités des postes offerts, afin que les collègues puissent étendre leurs choix en toute connaissance. La CGT a également réclamé un état précis des effectifs en Direction, par servic pourtant promis par la directioin il y a quelques semaines.

Une demande a été formulée concernant les lieux de stage (exam pro, LA, concours...), qui doivent être connus rapidement.
La direction a rappelé également son souhait que les stagiaires exercent leur stage dans la même structure d’affectation, mais sur un service différent de celui d’affectation.

Puis, la CAP a examiné quelques situations particulières d’agents figurant au mouvement général et dans les mesures de gestion (ALD, détachements...).

La CGT a alerté la Direction sur la situation critique de plusieurs divisions (notamment Division des Affaires Juridiques, Division des affaires économiques) et des interrogations sur plusieurs services (RF de Dunkerque, STC..).
A chaque fois, la direction s’est voulue rassurante mais n’a modifié aucun de ces choix de gestion initiaux, quant bien même les collègues avaient souhaité changer d’affectation.
La CGT a de nouveau insisté sur les arbitrages de la Direction qui a souhaité ne pas renforcer certaines Divisions pourtant en difficulté.

Lire la suite du compte-rendu en pièce jointe avec notre déclaration liminaire.

Documents joints