Compte-rendu CTL DRFIP Nord du 29 septembre 2015 sur le réseau

Le comité technique local du 29/09 avait comme seul point à l’ordre du jour l’ensemble des opérations touchant le réseau au 01/01/2016 (fusion de structures, spécialisation, fermetures de postes).
Il s’est tenu sans Solidaires ni FO qui ont quitté la séance avant son début après avoir lu une motion.
La CGT a ouvert la séance par la lecture de sa déclaration liminaire. La délégation de la CGT comportait 3 collègues de Lannoy nommés en tant qu’« expert ».
En réponse, l’administration a réaffirmé sa vision idéologique de la démarche stratégique : fermeture des postes, augmentation de la taille des services, réorganisation à marche forcée. Elle a indiqué que concernant les interventions des élus, « ce n’est pas ça qui va orienter les décisions de la DRFIP ». Elle a également réaffirmé son refus de donner son projet triennal de fermetures de postes, sous couvert de consignes de la DG. La CGT s’est élevée contre cette affirmation car dans d’autres directions comme le Pas de Calais le projet est donné dans son intégralité (restructurations prévues en 2016-17-18). La CGT demande de la transparence : on ne peut pas avoir en même temps un discours soi-disant de bonne volonté et cette opacité. Pour la CGT, on ne peut pas avoir de réflexion de fond s’il n’y a pas un constat objectif sur l’état du réseau et si on ne prend pas en compte la demande des usagers en termes de service public.

Lire la suite dans le compte-rendu ci-joint

Documents joints